Advertisement
ANNONCE PUBLICITE

Kenya : le gouvernement interdit la consommation de la chicha!

ANNONCE

Le Kenya s’inscrit dans la logique du Rwanda en interdisant la consommation de la chicha.

Cette décision du gouvernement a été annoncée ce jeudi par le site du bimensuel rwandais « The New Times » sur sa page Twitter, publiant même le document officiel du gouvernement kényan.

Ils justifient cette décision par un motif sanitaire.

En raison de sa composition (environ 25% de tabac associé à un mélange de la mélasse et d’arôme de fruits, la chicha accroîtrait les risques de cancer, de bronchites ou de complications cardiovasculaires, selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Avec cette mesure, le Kenya devient le troisième pays à avoir interdit la pipe à eau sur son territoire, après la Tanzanie en 2016 et le Rwanda à la mi-décembre 2017.

Voulant  se conformer aux prescriptions de l’OMS, le ministère rwandais de la santé a interdit le 15 décembre, la publicité, la vente et la consommation de la chicha sur toute l‘étendue du territoire national.

Ce qu’il faut savoir sur la chicha

Originaire d’Asie et d’Afrique, le principe de la chicha repose sur un mélange de tabac chauffé grâce à du charbon, produisant une fumée qui, après son passage dans un réservoir rempli d’eau, est inspirée par l’usager au moyen d’un tuyau souple.

Chicha = danger ? Selon l’Organisation mondiale de la Santé, une séance de chicha (ou narguilé) d’une heure correspondrait à l’inhalation de la fumée de 100 à 200 cigarettes.

ANNONCE

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*