ANNONCE PUBLICITE

Gaspard Kamara donne les raisons de sa séparation avec…Modou Kara

Gaspard Kamara donne les raisons de sa séparation avec…Modou Kara
ANNONCE
 Gaspard Kamara donne les raisons de sa séparation avec…Modou Kara
Gaspard Kamara donne les raisons de sa séparation avec…Modou Kara

 Mes vraies raisons d’un départ »…Par Gaspard Kamara

ANNONCE

Lors de l’émission Opinion diffusée ce vendredi, Madame Sokhna Dieng Mbacké a affirmé, concernant ma démission de mon poste d’administrateur général du PVD, consécutive à sa nomination, qu’elle ne connaissait ni les motifs de ma nomination, ni les raisons de ma démission.

Je profite de cette saillie médiatique pour effectivement lui donner raison, car elle ne pouvait pas connaître les raisons de ma nomination. Je profite de cette tribune pour en donner les raisons véritables.

Cette démission est intervenue dans un contexte où Serigne Modou Kara Mbacké Noreyni, m’avait sollicité du fait que j’étais déjà lié à lui, en tant que Coordonnateur International de Bamba Fepp et proche collaborateur. Mission me fut confiée de raffermir ses liens avec le pouvoir et de rassurer celui-ci sur un ancrage réel, véritable et durable dans une collaboration et participer à l’avènement d’un Sénégal émergent.

Au cours de mes missions, à caractère forcément confidentiel et délicat, je me suis trouvé tout près de mettre le PVD en situation d’accompagner le cours des décisions en accord avec le projet présidentiel. C’est alors qu’une nouvelle nomination de ma grande sœur Sokhna Dieng Mbacké, à la tête du PVD a fait ressusciter les mêmes errances qu’avant et m’a fait craindre une nouvelle pause de notre parti, comme cela s’est produit auparavant avec les nominations et les mises à l’écart de Ibrahima Sall, Abass Ba, Mame Fatou Ba et Isma Dioum , toujours remplacés opportunément par Madame Sokhna Dieng Mbacké.

J’ai alors préféré reprendre les activités politiques de mon Parti « Forces Nouvelles », car l’urgence n’est point aux arrangements et aux deals politiques, contraires aux aspirations actuelles de notre peuple, notamment sa jeunesse. Je me consacre dorénavant à rassembler les jeunes autour des Forces Nouvelles, pour participer  réellement aux attentes concrètes que ne cessent de manifester nos jeunes hommes et femmes, dans un Sénégal qui doit trouver des solutions durables à leurs problèmes, ce que nous ne cessons de constater au cours des réunions que nous tenons régulièrement.

Nous tiendrons ces prochains jours des assemblées ponctuelles de nos partenaires et affidés, pour dynamiser à nouveau les Forces  Nouvelles.

Le Sénégal d’abord, Le Sénégal avant, Le Sénégal toujours.

Gaspard Kamara

 

ANNONCE

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*