Gamou 2018 : Les raisons d’un «Bourd» surprise à Tivaouane –
PUBLICITE

Gamou 2018 : Les raisons d’un «Bourd» surprise à Tivaouane

Les fidèles ont été pris de court hier, lorsque  la décision du Khalife général des Tidianes est tombée pour demander aux fidèles de célébrer le «Bourd» pour bénéficier des grâces de la nuit du jeudi. Mais d’habitude,  à Tivaouane l’on attendait le lendemain pour faire deux séances de Bourd.

Aussitôt l’apparition de la lune à Tivaouane pour marquer la commémoration de la naissance du prophète de l’Islam, Serigne Mbaye Sy Mansour, le khalife général des Tidianes, a donné l’ordre de démarrer la première séance de Bourd qui consiste à chanter les poèmes de Mouhamed Al Boussayri dédié à Mohamed (Psl). C’est ainsi que, compte tenu de l’heure, Serigne Mbaye Sy Mansour, le khalife, accompagné de Serigne Babacar Sy Abdou, ont démarré, de façon symbolique le Bourd à la Zawiya El Hadj Malick Sy, en présence de quelques fidèles qui pensaient que les autorités religieuses allaient renvoyer les chants à vendredi pour regrouper les deux séances.

«Le Marabout veut que les gens viennent et qu’on chante pour bénéficier des grâces de la nuit du Jummah». En un clin d’œil la mosquée fut remplie de fidèles.

La même ambiance a prévalu à la mosquée où repose Serigne Babacar Sy. Là aussi Serigne Cheikh Sy, fils aîné de Serigne Mansour Borom Daradji, et Serigne Ameth Sy ibn Al Amine ont dirigé la séance du Bourd en présence de nombreux fidèles qui ont tenu à faire le déplacement. Serigne Cheikh Sy, assisté par Doudou Keinde Mbaye, a confirmé les recommandations du khalife qui a voulu que les fidèles Tidianes commencent le Bourd pour bénéficier des grâces de cette nuit qui précède la prière du Vendredi.

Hier Tivaouane a donné un avant-goût de ce que sera l’affluence  lors des séances de Bourd à l’occasion du Gamou 2018.

Aujourd’hui, Tivaouane risque de faire le plein dans les deux grandes mosquées de la ville où la déclaration du khalife Serigne Babacar Sy Mansour sera très attendue.

Les séances de « Bourd », organisées en prélude au Mawlid, vont durer les 10 nuits qui précédent le jour du 12 Rabi Al Awal, coïncidant avec la naissance du Prophète Mohamed (PSL), et qui constituent un moment fort devant permettre aux fidèles de la communauté Tidiane d’exalter l’œuvre d’une dizaine de chapitres de l’Imam Mouhamed Al Boussayri un grand saint et poète égyptien.

Igfm

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.