ANNONCE

Le FNUAP appelle le Sénégal à investir dans l’éducation et la santé pour émerger

ANNONCE

La représentante résidente du Fonds des Nations Unies pour la Population (FNUAP), Andréa Wogner Diagne a déclaré qu’au Sénégal le PIB par habitant pourrait passer de 1,065 dollars en 2017 à 12,600 dollars en 2053 si la priorité est accordée simultanément à l’économie et aux investissements dans les secteurs de l’éducation et de la santé.

ANNONCE

‘’ le PIB par habitant pourrait passé de 1,065 dollars à 12,600 dollars en 2053 si le Sénégal accorde simultanément la priorité à l’économie et aux investissements dans les secteurs de l’éducation et la santé ,il parviendrait par la même occasion a maximisé son dividende démographique’’, a-t-elle notamment dit, rapporte l’agence de presse sénégalaise.
Andréa Wogner Diagne s’exprimait lors de lors d’une rencontre d’échange et de dialogue organisée samedi à l’occasion de la journée Internationale de la Jeunesse par African Leaders Factory Initiative.
Selon elle, cette estimation fait suite à une étude du Ministère de l’Economie, des Finances et du Plan menée avec l’appui du FNUAP pour évaluer les perspectives qui s’offrent au Sénégal pour bénéficier du dividende démographique et explorer les options en matière de politique et programme prioritaires.
’Les jeunes constituent le potentiel des progrès économique et social qui peut aujourd’hui conduire le Sénégal sur la voie de l’émergence et assurer le maintien de la stabilité sociale et la paix« , a-t-elle indiqué, précise la même source.

ANNONCE

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*