PUBLICITE

Envoi des Diambars en Arabie Saoudite : l’UJTL rouge de colère fusille Macky Sall



Dans un communiqué parvenu à Sans Limites, l’Union des Jeunesses Travaillistes et Libérales (UJTL) « condamne fermement la nébuleuse qui entoure l’envoi de plus 2100 Diambars au Yémen ».

En effet, avec une précipitation qui laisse absolument subsister le doute, le président a pris la décision «impopulaire» et d’une «extrême gravité» d’exposer la vie de nos Diambars à la barbarie des insurgés Chiites, note le texte. Et de poursuivre que «comme d’habitude, Macky ne fait que suivre ses charlatans et féticheurs qui lui demandent de sacrifier ses vaillants soldats pour obtenir un second mandat. Ainsi, toute honte bue, il nous sert la défense des lieux saints de l’Islam comme son prétexte, et envoya son ministre des affaires étrangères, qui, de manière laconique et lapidaire, a défendu cette thèse fallacieuse, qui ne résiste à aucune analyse objective et cohérente».
L’UJTL rappelle par ailleurs, que l’Arabie Saoudite qui n’est point menacée par ce conflit, dispose d’une garde nationale de plus de 140.000 hommes, et est très bien protégé par les Etats Unis, et n’a point besoin de notre armée nationale pour assurer sa sécurité.

En outre, expliquent les jeunes de Me Wade, cette coalition internationale, a outrepassé le droit international, parce que ne disposant pas de l’aval du conseil de sécurité de l’Organisation des Nations Unies. Elle baigne par conséquent dans une illégalité manifeste, et notre pays, ne devrait pas cautionner une pareille forfaiture. Donc rien ne saurait expliquer l’envoi de nos soldats, si ce n’est des intérêts obscurs et inavoués.

L’UJTL avertit que Macky sera tenu pour responsable de tout ce qui leur arrivera. « Nous n’accepterons jamais qu’une vie d’un compatriote soit sacrifiée à dessein dans le seul but de consolider un pouvoir qui est déjà dans la rue », note-t-elle.
Cette instance des jeunes du PDS relève qu’elle a constaté par ailleurs que depuis quelques temps, Macky s’est perdu dans une tournée politique «vile et cynique, pour pécher la pourriture de l’arène politique autrement appelée transhumants…».

L’UJTL lui rappelle tout simplement que «c’est du temps perdu, parce qu’un second mandat s’obtient sur la base d’un bilan positif et son incompétence a fini par choquer tous les Sénégalais qui n’attendent que 2017 pour l’envoyer à la rue».

Par ailleurs, se réjouit avec beaucoup de fierté l’état esprit « très solide et de la lucidité imperturbable du président Karim Wade, avec beaucoup d’enthousiasme, finalise son Projet pour le Sénégal».


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.