Education, santé sécurité: Ces gros déficits auxquels l’Etat doit faire face –
PUBLICITE

Education, santé sécurité: Ces gros déficits auxquels l’Etat doit faire face



Le gouvernement a pris l’option de donner la priorité au social dans le projet de budget  2018. Arrété à 3 709, 1 milliard F Cfa avec 42 % du total de dépenses sociaux et 426 milliards directement affectés aux priorités sociales. N’empêche les besoins sont énormes.

Du côté de l’éducation nationale, L’Observateur renseigne que l’Etat face un impératif de 10 996 enseignants supplémentaires. Pour la santé, un besoin de 56 médecins, 890 sages-femmes et 1 616 infirmiers. Sur cette liste s‘ajoute un gap de 13 083 policiers et 27 596 gendarmes à résorber d’ici 2023.



Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.