ANNONCE PUBLICITE

Dialogue politique…C’est bloqué !

ANNONCE

Le dialogue prôné par le Président Macky Sall ne fait toujours pas l’unanimité au sein de l’opposition. Si certains sont favorables à cette main tendue de Macky Sall, d’autres, par contre, pensent qu’il ya un préalable:

ANNONCE

Pour Alioune Tine, Directeur du bureau régional d’Amnesty International pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre trouve qu’à leur niveau, ils ne sont pas contre l’idée.  » Nous sommes toujours pour le dialogue politique pour avoir une démocratie de la délibération », a indiqué M. Tine.

Toutefois, précise-t-il, « on ne peut pas le faire dans un climat où les gens doutent même de la crédibilité du suffrage universel », a-t-il soutenu.

Le défenseur des droits de l’Homme trouve qu’il faut créer un climat de nature à recréer la confiance pour que le dialogue soit possible. De ce fait, beaucoup de choses sont à revoir, estime-t-il:  » il faut tirer les leçons de ce qui s’est passé pendant les législatives que cela soit la question des cartes d’électeurs, que cela soit beaucoup de choses », a-t-il dit.

Et pour éviter la tension et le malaise lors des élections présidentielle de 2019, Macky Sall doit se préparer dès maintenant: « c’est au chef de l’Etat de prendre conscience de la situation actuelle et de créer les conditions qui ramènent la paix, la sérénité afin que les Sénégalais se parlent, qu’ils discutent et fassent en sorte que 2019 puissent être un moment de démocratie majeur où si quelqu’un gagne qu’on dise qu’il a gagné et la vie continue ».

ANNONCE

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*