Coopération bilatérale : Le ministre de l'Intérieur de l'Espagne en visite au Sénégal –
PUBLICITE

Coopération bilatérale : Le ministre de l’Intérieur de l’Espagne en visite au Sénégal

Le ministre espagnol de l’Intérieur, Juan Ignacio Zoido, est en visite officiel au Sénégal. Il est arrivé au Sénégal dans la soirée du lundi 12 février « pour continuer à renforcer les relations bilatérales du Sénégal avec l’Espagne dans la lutte contre l’immigration clandestine, le terrorisme, le crime organisé et le trafic de drogue ».

Voir l’image sur Twitter

Voir l'image sur Twitter

Analizamos junto al ministro del Interior de Senegal, Aly Ngouille Ndiaye, los buenos resultados de la Declaración conjunta firmada el pasado mes de julio en Dakar para reforzar nuestra cooperación en materia migratoria.

Voir l'image sur TwitterVoir l'image sur Twitter

Agentes de la @policia y la @guardiacivil forman a la policía de Senegal. La cooperación entre nuestros países se aprecia en el día a día del trabajo operativo y por eso así se lo hemos reconocido hoy a diferentes autoridades senegalesas.

La estrecha colaboración entre España y Senegal en materia de seguridad se va a intensificar con nuevos mecanismos de cooperación y la creación de grupos conjuntos de investigación.

Preuve de l’excellence de ces relations, le ministre espagnol de l’Intérieur a rappelé qu’au cours de l’année 2017, 123 membres de la police nationale et de la gendarmerie sénégalaises ont participé en tant qu’étudiants aux différentes activités de formation menées au Sénégal et en Espagne.

Parlant de la migration irrégulière, le ministre espagnol est convaincu que les pays doivent « être préparés face à la recherche de nouveaux itinéraires par les groupes de trafiquants de personnes opérant dans la Méditerranée centrale ».

« Les opérations sur la côte libyenne ont permis d’améliorer le contrôle de l’immigration irrégulière dans cette région. Pour cette raison, il est maintenant nécessaire d’anticiper la possibilité que les réseaux de trafic d’immigrés souhaitent rouvrir la route qui traverse le Sénégal et la Mauritanie.

En conséquence, pour garder fermée la route migratoire sur la côte atlantique, il est nécessaire d’intensifier le soutien mutuel et le travail conjoint. », indique Juan Ignacio Zoido qui a expliqué à son homologue Sénégalais que « le meilleur moyen de lutter contre l’immigration clandestine et surtout contre les réseaux de traite des êtres humains est la prévention à la source et une coopération franche et sincère entre les deux pays ».

Évoquant la question de la lutte contre le djihadisme, l’Espagne et le Sénégal ont dit partager la même préoccupation quant à la menace que le terrorisme fait peser sur tous. Juan Ignacio Zoido a assuré que l’Espagne continuera de contribuer à la stabilité, à la sécurité, à la gouvernance et au renforcement de l’État de droit dans les pays du Sahel et ses voisins en Afrique de l’Ouest.

Les deux autorités ont également magnifié la coopération entre les deux pays dans le cadre de la lutte contre le crime organisé, et en particulier le trafic de drogues. « La coopération s’est améliorée ces dernières années et devrait être renforcée par l’échange continu d’informations stratégiques sur les groupes impliqués dans le trafic de drogues, en particulier la cocaïne et le cannabis, les itinéraires empruntés et leurs liens avec les groupes terroristes », notent Aly Ngouille Ndiaye et son hôte.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.