PUBLICITE

Un conseiller de la Présidence gifle Barth et enfonce Khaf…



Dans son errance médiatique, le maire de Sacré-Cœur Mermoz, Barthélémy DIAS,  tente lamentablement de  convaincre l’opinion dakaroise et nationale que son mentor M Khalifa SALL est victime de cabale politique. Mais les simagrées ridicules de ce pitoyable politicard, insulteur publique et professionnel du colportage de fausses nouvelles n’amusent guère les dakarois encore moins les sénégalais.

Aujourd’hui  la seule question qui intéresse  le peuple sénégalais  est  de savoir les raisons qui ont poussé le maire Khalifa SALL a abusé de  la confiance des citoyens de sa ville en produisant de fausses factures de riz et de mil pour essayer de subtiliser les 1 milliard 800 millions de frs CFA.

Par ailleurs cette créature médiatique au discours  pauvre et vulgaire a fini par démontrer que l’ambition de son mentor à  servir le Sénégal  ne se limite qu’a la distribution de lait malgré  un budget cumulé  de 500 milliards de frs CFA en dix ans de gouvernance de la ville de Dakar. En  outre ce manque de vision futuriste et de volonté  politique chronique est inhérent  à la démarche  de l’homme politique Khalifa Sall.

Pour rappel ce dernier qui fut député  a l’âge de 27 ans, ministre de la république puis maire de la commune de grand Yoff avait répondu à ses administrés en quête  de solutions  face aux inondations récurrentes  qui frappaient leur localité  que : « déménager  la commune de grand Yoff était  plus facile que d’assainir la commune de grand Yoff. »

Ainsi durant  un quart de siècle de jouissances du pouvoir et de ses privilèges, le maire  Khalifa SALL n’ a même pas à son actif planté un seul arbre à Grand Yoff en guise de contribution et pourtant cette cite lui a tout donné. C’est ce qui explique d’ailleurs l’indifférence totale des habitants de Grand Yoff face à l’affaire de la caisse d’avance.

Dans son désir  de se maintenir dans une démarche  politique ténébreuse  et sournoise, le maire de la capitale  ne peut cohabiter pacifiquement avec le président de la république  Macky SALL qui a érigé la bonne gouvernance  en modèle de gestion.

Dans un autre registre, nous demandons au peuple sénégalais de ne pas se laisser divertir et de rester mobiliser comme un seul homme pour soutenir les actions du président  de la République qui inéluctablement  conduit  le Sénégal  vers des transformations  socio- économiques pour l’intérêt exclusif des populations. Et de rester vigilant pour ne pas tomber dans le piège de cette opposition qui n’a rien d’autre a proposé que la contestation dans l’objectif de semer le doute et la confusion.

Fait à Dakar le 01-03-2018

Pape THIAM,

Chargé de mission présidence de la république

Responsable politique aux Parcelles Assainies


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.