PUBLICITE

Confidence : « Mon mari veut divorcer, parce que j’ai (..) pendant… »



Bonjour à tous je m’appelle Diane, je suis une banquière , j’aurai 30 ans bientôt et je suis dans une phase de divorce mouvementé.

J’ai épousé mon mari étant encore vierge. Je n’ai jamais été avec un autre homme que lui jusqu’à ce que je sois violée. Je ne savais rien de l’orgasme, ou de quoi que ce soit parce que je n’en ai jamais fait l’expérience.
Huit ans de mariage avec une vie sexuelle misérable. J’ai deux enfants de mon mariage. Nous avons voyagé dans le village de mon mari pendant la dernière période de Pâques. Pendant que nous étions dans notre maison de campagne, vers une heure du matin, notre maison a été perquisitionnée par des voleurs armés, une bande de 7 personnes. Ce fut une expérience très terrifiante.

Après avoir rassemblé tous les objets de valeur de la maison, le chef s’est tourné pour me violer. Le chef a attaché mon mari à une chaise, a déchiré mes vêtements et a continué à me montrer son sexe qu’il l’utilisera sur moi. J’étais effrayée .

Je l’ai supplié et j’ai pleuré mais il n’écoutait pas. C’était un viol qui m’a coûté mon mariage. Comme le gars entrait en moi, je devais ressentir des douleurs mais CE N’ÉTAIT PAS LE CAS. J’ai ressenti une sorte de sensations électrisantes que je n’ai jamais ressenties toute ma vie. J’ai crié oh mon Dieu, alors qu’il commençait à faire des va et vient sur moi , je le tenais fort et le suppliais de ne pas s’arrêter à l’étonnement des autres.

J’appréciais d’être violée par un criminel. On m’a dit que je criais très fort quand je voulais jouir. Oui j’ai eu mon premier orgasme par le viol et depuis lors, ma vie n’a pas été la même.

Je ne sais pas ce qui s’est passé, si ce sont les gens de mon village qui m’ont fait ça, mais tout ce que je peux dire, c’est que je n’en ai pas eu autant de plaisir avec mon mari. Mon mari m’a donné les coups de ma vie après le départ des voleurs. Il m’a traitée de prostituée , de salope et dit qu’il ne savait pas que je suis une pute. Il ne peut pas épouser une « pute » . J’ai été hospitalisée pendant deux semaines suite aux coups de poings qu’il m’a donné.

Il m’a laissée à l’hôpital et est retourné chez nous. J’étais meurtrie .

Comment une telle chose pouvait-elle m’arriver? chers lecteurs. Où est ma responsabilité pour avoir été violée et d’avoir joui à cause de ça? Comment pourrais-je me rejouir d’un tel acte de cruauté sur mon corps? Ce sont les questions que je me posais sans cesse. Quand je suis sortie de l’hôpital, les papiers de divorce m’attendait pour que je signe . J’ai essayé de supplier mon mari, impliqué mes parents mais il a juré qu’au lieu de rester avec moi il préfère mourir. Que je suis une honte dans sa vie. Mon mari est un homme riche, alors quand les nouvelles sur le divorce ont éclaté, alors que je le nie, il continue à dire à tout le monde que je suis une pute.

Je suis toujours en train de guérir, toujours en voyant mon thérapeute. Mais une chose que je sais est que je ne suis pas ce que mon mari dit de moi. Je suis juste une femme qui a été sexuellement affamée. Je n’ai pas prié pour être violée, mais c’était le tournant de ma vie. J’ai juste envie de partager ça avec les membres du groupe pour avoir des conseils.

1- Aurais-je pu faire les choses autrement ?

2-Le divorce était-il la seule solution ?

 

Source : Beninpeople

.


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.