Confession émouvante d'une ex prostituée et droguée, Kiné Gueye raconte son calvaire –
PUBLICITE

Confession émouvante d’une ex prostituée et droguée, Kiné Gueye raconte son calvaire

« J’étais droguée à l’héroïne, à la cocaïne et au cannabis. Je fréquentais des personnes de mauvaises moeurs et ce sont elles elles qui m’ont initiée  à la consommation de drogues et à la prostitution. Il faut dire que j’étais très belle et bien doté par la nature. Mais c’est surtout parce que j’étais sans ressources que j’ai commencé à me prostituer. Je n’ai jamais été à l’école, je ne travaillais pas, j’étais désœuvrée et laissée à moi-même par une grand-mère qui ma passait tout mes caprices. Je n’ai pas été éduqué par ma mère. Un jour, alors que je ne parvenais pas à trouver le sommeil, je suis allé dans une boite de nuit de la place. J’y ai rencontré un homme. On a discuté et on est tombé d’accord sur le prix de la passe. Mais ce qui le rendait heureux c’était que je me mette en tenue de bain pour sniffer ou fumer de la cocaïne en sa compagnie. La première fois que j’ai fumé, j’ai vomi. Par la suite, je me suis habituer à en consommer. La prostitution m’a mener dans l’enfer de la drogue. Ainsi, si le marché du sexe ne rapportait pas beaucoup, je vendais le petit mobilier de ma chambre pour m’en procurer. Au fil des années, je suis devenue accros à la drogue,  et il me fallait, tous les jours ma dose. J’ai commencé à prendre de l’héroïne alors que je fréquentais un homme, avec qui j’ai vécu pendant 8 ans. J’ai fumé du crack pendant 9 ans. Aujourd’hui grâce au cepiad, j’ai repris gout à la vie. J’ai tourné le dos à la prostitution et à la drogue et c’est dans cette centre que j’ai trouvé l’amour. Il un ans, j’ai connu ici l’homme qui est aujourd’hui mon mari. Au cepiad, je prends de la Méthadone pour me tirer de l’enfer de la drogue. »

Sanslimitesn.com avec l’Observateur

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.