ANNONCE PUBLICITE

COMBATS DES FEMMES POUR LIBERER KHALIFA SALL: Des « Tabatiyaada » et des « Alamtarakaifa » contre Macky

ANNONCE

On n’en sait un peu plus sur ce que cachent les interminables réunions des femmes pour sortir Khalifa Sall de prison. Exit le fait de s’habiller en toute occasion en noire, Aissatou Fall et Cie vont désormais se retrouver tous les mercredis. Et dans une commune comme Grand-Yoff où elles seront mercredi prochain, elles informent qu’elles liront le Coran : les sourates «Tabatiyaada» et «Alamtarakaifa» notamment, afin que les souffrances de Khalifa Sall soient transférées à Macky Sall. Aussi, elles organiseront une marche nationale dans les mois à venir.

Plus de doute que le combat pour la libération de Khalifa Sall va mobiliser toutes les énergies. Du moins, du côté de ses proches. Après les jeunes samedi dernier, hier, c’était au tour des femmes de lancer officiellement le plan d’action de lutte qu’elles ont concocté. A cette rencontre où étaient présents pratiquement tous les responsables socialistes et autres de la coalition «Initiative 2017», ce ne sont pas les idées qui ont manqué. Aïssatou Fall, la présidente des femmes du département de Dakar, informe en effet que les femmes iront dans toutes les communes de la région de Dakar pour ce combat. Elles se retrouveront chaque mercredi dans une commune pour exiger la libération de Khalifa Sall. Aissatou Fall de rassurer d’ailleurs les femmes qui hésitent à se joindre au combat, à cause de la marche des femmes nues dont elles ont entendu parler. «Nous sommes des responsables, nous ne marcherons jamais nues. En lieu et place, nous avons même prévu de reporter la marche initialement prévue pour ce 18 octobre à une date ultérieure. C’est la prochaine fois qu’on arrêtera une date pour marcher. Que l’initiative ne soit pas seulement réduite aux femmes de Dakar, mais à l’ensemble du territoire national. Partout où il y a des femmes engagées pour la libération de Khalifa Sall, que tout le monde puisse marcher en même temps que nous», a expliqué Aïssatou Fall.

ANNONCE

Aïssatou Fall : «Nous sommes prêtes ! Aucun sacrifice ne sera de trop»

Avant de faire comprendre que ce changement dans la démarche n’a rien à voir avec une quelconque reculade ou peur supposée du camp d’en face. «Nous sommes prêtes ! Aucun sacrifice ne sera de trop. Si nous sommes ici aujourd’hui, c’est pour lancer officiellement nos mercredis d’actions, en faveur du maire de Dakar. Notre plan d’action ne va pas s’arrêter à Dakar. Tous les mercredis, désormais, nous serons dans une commune de Dakar. Au-delà de Dakar, le combat sera porté sur le plan national pour que Khalifa Sall soit libéré, parce qu’en réalité, si le député Khalifa Sall, notre maire et leader, est en prison jusqu’à ce jour, c’est parce que de l’autre côté, les gens ont peur de lui. Il a été arrêté, parce que le pouvoir a peur. Mais qu’il se le tienne pour dit : Khalifa Sall sortira et les battra en 2019, inchallah».

11 «Tabatiyaada» et 11 «Alamtarakaifa» pour…

Woré Diaw ne dit pas autre chose. Dans sa communication, la troisième adjointe au maire de Dakar de révéler que Khalifa Sall aura droit désormais tous les mercredis à des prières. «Tous les mercredis, nous lui dédierons des prières et par la même occasion, nous ferons 11 «Tabatiyaada» et 11 «Alamtarakaifa», pour que Khalifa Sall puisse sortir de prison et que les souffrances qu’il a connues à cause de ce régime retombent sur Macky Sall et tous ceux qui l’ont aidé dans cette entreprise machiavélique qui ne vise qu’à détruire un adversaire politique, candidat aux élections présidentielles de 2019».

Rencontre prochaine des femmes avec Idy et Gackou

Présent à cette rencontre et satisfait de la forte mobilisation des femmes, Bira Kane Ndiaye a révélé qu’il démarche une rencontre entre les femmes et les leaders de la coalition Mankoo Taxawu Senegaal, comme Idrissa Seck et Malick Gakou, parce qu’il a rencontré ces derniers avant-hier pour discuter de stratégies pour faire élargir le maire de Dakar.

Madou MBODJ

ANNONCE

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*