ANNONCE PUBLICITE

Le Cncr décèle un risque d’insécurité alimentaire dans le nord

ANNONCE

Le Conseil national de concertation et de coopération des ruraux (Cncr) sonne l’alerte sur le risque de déficit alimentaire et des ressources pastorales dans le nord du Sénégal. Avec la campagne agricole de cette année marquée par une faible pluviométrique dans le nord, l’organisation paysanne prédit une situation très difficile dans les mois à venir et spécifiquement dans le nord. 

ANNONCE

La faible pluviométrie enregistrée dans le nord du Sénégal, risque d’entraîner, selon la Cncr, une longue période de soudure dans la zone sylvopastorale, domaine de prédilection de l’élevage, et dans la vallée du fleuve, zone de production irriguée, de décrue et de cultures pluviales.

Selon le Cncr, « l’absence de pâturage due à l’inexistence du tapis herbacé va créer un manque de nourriture pour le bétail et la productivité des cultures de décrues va être affectée par le manque d’eau. Une telle situation va engendrer le bradage du bétail et une augmentation du prix des autres produits agricoles sur les marchés ». 

Face à cette situation, les agriculteurs, éleveurs, pêcheurs, syviculteurs membres des 28 fédérations membres du Conseil national de concertation et de coopération des Ruraux (Cncr) lancent un appel aux différents acteurs à la mobilisation pour éviter une crise d’insécurité alimentaire au nord du Sénégal.

ANNONCE

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*