CEDEAO: 4 chefs d’Etat bientôt au Ghana pour "accélérer’’ la monnaie unique –
PUBLICITE

CEDEAO: 4 chefs d’Etat bientôt au Ghana pour « accélérer’’ la monnaie unique

Quatre chefs d’Etat ouest-africains se retrouveront mercredi, à Accra, au Ghana, pour adopter une nouvelle feuille de route, en vue d’’’accélérer le processus de création de la monnaie unique de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest’’ (CEDEAO), a appris l’APS, samedi.

Il s’agit des présidents ivoirien Alassane Ouattara, ghanéen Nana Akufo-Addo, nigérien Mahamadou Issoufou et nigérian Muhammadu Buhari (membres de la Task force présidentielle), précise un communiqué de presse parvenu à l’APS.

‘’Cette réunion de la Task force présidentielle est précédée les 17 et 18 février 2018 par une réunion technique préparatoire et le 19 février 2018 par une réunion du comité ministériel’’, relève le communiqué.

Du 17 au 19 janvier dernier, Abuja, au Nigeria, a reçu une quarantaine d’experts régionaux qui ont travaillé sur la nomenclature de la nouvelle feuille de route. ‘’Le document issu de leurs travaux sera soumis aux chefs d’Etat le 21 février 2018, lors de leur rencontre d’Accra’’, souligne le communiqué.

Lors de la précédente réunion tenue le 24 octobre 2017 à Niamey, au Niger, la Task force présidentielle avait instruit le Comité ministériel pour organiser dans un délai de 3 mois, une réunion au cours de laquelle une nouvelle feuille de route serait soumise aux chefs d’Etat et de gouvernement membres de la Task force présidentielle.

Les rencontres d’Accra examineront la mise en œuvre du Programme de la monnaie unique de la CEDEAO.

Chargée d’accélérer le processus de création de la monnaie unique, la Task force présidentielle vient en appui au programme de coopération monétaire, lancé en 1987 pour parvenir à la création d’une zone monétaire unique pour l’espace CEDEAO. Son rôle est d’accompagner et d’éclairer les décideurs sur le processus d’intégration monétaire, de suivre l’état d’avancement des travaux pour la création de la monnaie unique, et de contribuer à lever les contraintes.

S’inscrivant dans le cadre de l’opérationnalisation de la vision des chefs d’Etat de la CEDEAO, la création d’une monnaie unique est projetée pour 2020.

Actuellement, l’espace CEDEAO est caractérisé par la coexistence de plusieurs monnaies. Si les huit pays de l’UEMOA (Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Guinée Bissau, Mali, Niger, Sénégal et Togo) ont le franc CFA en commun, la Gambie, le Ghana, la Guinée, le Liberia, le Nigeria, la Sierra Leone et le Cap Vert ont chacun leur monnaie.

Exclusif

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.