ANNONCE PUBLICITE

Boy Kairé : « Mon premier cachet était de 6 000 F Cfa »

ANNONCE

« C’est à 16 ans, en tant que sociétaire de l’écurie Mermoz que j’ai commencé à me faire un nom dans la lutte. Ma taille et mon gabarit posaient même problème à Kamal Salémah, le fondateur de l’écurie Mermoz », a dit l’ancien lutteur Boy Kairé.

ANNONCE

Il fait une révélation de taille dans les colonnes de L’Observateur. « Mon premier cachet était de 6000 F Cfa. Quand j’ai encaissé l’avance (3000 F Cfa), mon grand-père était très content ».

« J’avais touché la somme de 100 000 F Cfa pour mon premier grand combat en lutte avec frappe et mon plus grand cachet dans la lutte avec frappe, il faut le chercher entre 20 et 30 millions F Cfa », explique l’enfant de la Médina.

L’ancien lutteur du nom de Maïssa Diaw, plus connu sous le nom de Boy Kairé a fait savoir que « pour être un bon lutteur, il faut impérativement passer par les Mbapatts (séances de lutte traditionnelle) ».
Vipeople

ANNONCE

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*