ANNONCE PUBLICITE

Barth prépare la guerre contre…

ANNONCE

Ceux qui pensaient que la réconciliation est possible entre la direction du Parti socialiste et les belligérants peuvent déchanter. Le maire de Mermoz, Sacré-Cœur est plus que jamais décidé à en découdre avec Ousmane Tanor Dieng et ses partisans. Barthélemy Dias et ses camarades n’ont pas l’intention de laisser une miette au camp d’en face qu’il dit inféodé au Président Macky Sall.

ANNONCE

C’est ainsi que la rencontre qui aura lieu samedi prochain à Kaolack sonne comme un tournant décisif dans la crise qui secoue le parti de Senghor. En effet, Dias-fils et Cie ont même confectionné de nouvelles cartes qu’ils comptent vendre aux jeunes des coordinations, des départements et des unions régionales. Ce, histoire d’avoir une idée de leur force de frappe. Au sortir de cette rencontre, il sera écrit un manifeste pour dire exprimer la position des jeunes. « Nous ne sommes pas d’accord avec la manière dont le Parti socialiste est géré actuellement et nous ne serons jamais d’accord », a dit Barthélemy Dias dans une vidéo publié sur sa page Facebook.

A ceux qui menacent de les exclurent ou qui disent qu’ils se sont auto-exclus, Le maire de Mermoz dira : « Samedi, on va vous montrer que le Parti socialiste n’est pas votre propriété, c’est le bien de tout le monde. Et le bien commun, on doit en prendre soin ». Ce n’est pas tout Dias-fils annonce un bras de fer devant le juge des référés lundi prochain. Parce que, à l’en croire, ce que la direction a fait depuis le congrès est louche et enrobé de mensonge. « Puisqu’ils font leur réunion à la Maison du Parti et que c’est Macky Sall qui assure leur sécurité en y envoyant des forces de l’ordre, nous nous irons au tribunal pour que l’opinion soit témoin que ceux qui dirigent le Parti socialiste n’ont pas l’étoffe de dirigeants », a-t-il martelé.

ANNONCE

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*