Après le « douanier » et le « gendarme », un faux policier tombe –
PUBLICITE

Après le « douanier » et le « gendarme », un faux policier tombe

Avant-hier, c’était le faux douanier, condamné à 4 ans. Hier, le faux gendarme, arrêté à Diamniadio alors qu’il régulait la circulation. Voici, aujourd’hui, le faux policier.

Le mis en cause est J. M. Coly, selon L’Observateur. Le journal précise qu’il a échoué au commissariat de Mbour après qu’il a agressé son ex-copine, Monique, auprès de laquelle il s’était présenté comme un policier en service à Thiès.

Leur idylle ayant volé en éclats au bout de quelques mois, J. M. Coly tenta de recoller les morceaux. Il invite Monique à diner. Cette dernière accepte l’invitation, mais décline la proposition de rabibochage faite dans un restaurant à Mbour.

Après le repas, le mis en cause raccompagne sa victime présumée chez elle. Ne démordant pas, il essaie de convaincre son ex de le laisser accéder à sa chambre. Niet de Monique. Les choses se gâtent.

Le faux policier défonce la porte et roue de coups la dame. Un voisin intervient et enferme Monique dans sa chambre. Une nouvelle fois, J. M. Coly défonce la porte, s’introduit dans la chambre. Et dans sa furie, endommage un portable du maître des lieux et son armoire.

Le mis en cause sera cueilli et déféré au parquet de Thiès. Il a été placé sous mandat de dépôt pour usurpation de fonction, violences et voie de fait, violation de domicile, destruction volontaire de biens appartenant à autrui.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.