PUBLICITE

AMA BALDE DÉFIE Modou Lô: «Qu’on me donne l’avance Ma Thiawko Hiir BII»



AMA BALDE DEFIE LE ROC DES PARCELLES ASSAINIES: «Qu’on me donne l’avance de Modou Lô»
Au lendemain de la brillante victoire d’Ama Baldé sur Papa Sow, Pikine continue de baigner dans l’ambiance de fête qui s’est emparée des lieux. Le héros de la localité revient sur les différents aspects de ce combat, qui l’a propulsé plus que jamais au-devant de la scène.

«Papa Sow a été très respectueux avec moi»
«Hier, je n’ai pas dormi plus de trois heures. Je me suis couché très tard. Il me fallait régler certaines choses. Je rends vraiment grâce à Dieu». Ce sont les premiers mots d’Ama Baldé, qui a été accueilli en héros par sa ville natale, mais surtout sa maman qui lui a même servi une bouteille d’eau à son retour, après sa brillante victoire sur le Puma de Fass. Prenant place à côté de sa mère, Ama Baldé décortique son combat. «Je rends grâce à Dieu et j’encourage Papa Sow, en lui disant que c’est cela la loi du sport», lance le fils de Falaye Baldé, qui a magnifié l’attitude du lutteur de Fass, qui a été correct avec lui. «C’est mon grand-frère. Il l’a démontré tout au long du combat. Il a été respectueux avec moi et cela me touche beaucoup venant de lui. Donc, je prie pour qu’il renoue avec la victoire lors de sa prochaine sortie», explique le tombeur de Tapha Tine.

«J’ai pris mes responsabilité devant Papa Sow pour le battre»

Un peu crispé avant le combat, certains amateurs n’avaient pas hésité à brandir la thèse des pratiques mystiques. «Faux», répond Ama Baldé, avant d’étayer ses propos : «je n’ai pas été atteint sur le plan mystique. En fait, j’ai peur du froid. Mais ce duel n’avait rien de mystique. C’est un duel où je devais prendre mes responsabilités et je crois l’avoir fait». Quid de la pression ? il répond : «je n’ai pas de pression. Ceux qui m’ont vu arriver au stade savent que je n’avais aucune pression. Dieu a fait que mes combats ne sont jamais de petits évènements. J’ai dépassé le stade de connaître la pression».

«Le bakk de Tyson ? C’est un appel à une union sacrée pour nous Pikinois»

Ama Baldé de revenir sur le coup de fil qu’il a eu au stade avec Serigne Abdou Karim Mbacké. «Il m’a appelé direct au stade. Il m’a dit qu’est-ce que tu veux ? La victoire simple, lui ai-je répondu, il a dit : tout ira bien». Ama Baldé a rendu un grand hommage à Mohamed Ndao Tyson lors de son bakk, en reprenant sa fameuse chorégraphie. Un geste loué par beaucoup de férus de la lutte. Mais, pour Ama Baldé, il a fait ce geste dans l’unique but de consolider l’union des lutteurs de sa localité. «Nous sommes un et indivisible. Mohamed Ndao Tyson est un grand champion, notre idole, et on a voulu appeler tout le monde à une union sacrée. Raison pour laquelle, nous avons repris son bakk», explique Ama Baldé, qui avait averti ses proches avant de quitter sa maison que le duel sera expéditif. C’est connu de tous qu’Ama Baldé veut croiser Modou Lô. Surtout que, mercredi passé, au terrain de l’unité 19 des Parcelles Assainies, le roc avait vivement souhaité la défaite d’Ama Baldé et la victoire de Papa Sow, afin que Seuleu Bou Ndaw ne puisse pas l’affronter dans l’immédiat.

«Qu’on me donne une avance pour affronter Modou Lo»

Maintenant, Papa Sow accroché à son tableau de chasse, le fils de Falaye Baldé réclame du lourd et notamment Kharagne Lô. «Je suis prêt pour tous les lutteurs. Mon fouet est avec moi et ceux qui ne sont pas dans ma mafia vont y goûter», avertit-il, avant de défier publiquement le récent tombeur de Lac 2. «Si vous voulez demain, je signe pour un combat contre lui. Qu’on me donne une avance pour affronter Modou Lo», lance-t-il. La balle est donc dans le camp des promoteurs.


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.