Advertisement
ANNONCE PUBLICITE

ALERTE : Voici 10 signes précurseurs que vous risquez un AVC à connaître parfaitement et à diffuser dans votre entourage.

ANNONCE

L’accident vasculaire cérébral (AVC) est une défaillance de la circulation sanguine qui affecte une région plus ou moins importante du cerveau.

Elle provoque la mort des cellules alors privées d’oxygène. En fait, une personne sur dix s’en remettra complètement tandis que les neuf autres conserveront des séquelles plus ou moins importantes, selon la partie du cerveau qui a été affectée et les délais d’intervention médicale. L’AVC a une particularité : ses signes précurseurs sont totalement absents. Toutefois, les personnes ayant subi un accident ischémique transitoire, celles qui sont atteintes d’un trouble cardiaque (anomalie, insuffisance cardiaque ou arythmie), de diabète, de migraines, d’apnée du sommeil, d’hypercholestérolémie (taux élevé de cholestérol) ou d’hypertension artérielle sont plus à risque. Cependant, voici 10 symptômes très alarmants à connaître car étant des signes précurseurs que vous risquez d’avoir une attaque d’AVC :
1. Perte de vue ou vision brouillée
Des troubles visuels peuvent se manifester de différentes manières : perte d’une moitié du champ visuel, identique pour les deux yeux (hémianopsie), perte de la vision d’un œil (amaurose) ou des deux, ou doublement de la vision (diplopie).
2.

Étourdissements soudains
La personne souffrante expérimente dans le bras ou la jambe une perte de force, un engourdissement ou plus rarement, une paralysie.
3. Troubles du langage
Des difficultés de langage apparaissent aussi, se traduisant par l’impossibilité d’articuler correctement (dysarthrie), impossibilité de parler (aphasie), mauvaise expression ou compréhension des mots.
4. L’affaiblissement soudain des membres
Des pertes de sensibilité (contact, chaleur, douleur non perçues) allant du simple engourdissement à l’anesthésie d’une partie du corps surviennent alors chez le sujet.
5. Douleur unilatérale du visage
Ce type de douleur n’est pas un symptôme commun d’un accident vasculaire cérébral, mais si vous ressentez une douleur soudaine d’un côté de votre visage, le signe peut être révélateur.

6. Céphalées sévères ou migraines
Selon les chercheurs, les migraines ne sont pas généralement considérées parmi les facteurs de risques puissants d’un infarctus cérébral silencieux. Toutefois, des céphalées sévères ou des migraines avec de fortes douleurs accompagnées d’une « aura », également appelées migraines ophtalmiques, peuvent bien être des signes précurseurs de cet incident paralysant voire mortel. Celle-ci se résume en un ensemble d’effets lumineux perçus par le patient pouvant être sous forme d’éclairs lumineux, de lignes de couleurs vives ou d’un dédoublement de la vue.
7. Paralysie faciale
Une faiblesse soudaine des muscles d’un côté du visage peut être une indication claire que vous êtes sur le point de subir un accident vasculaire cérébral. Essayez de sourire ou de montrer vos dents.

Si vous ne pouvez pas contrôler les muscles d’un côté du visage, il est presque certain que vous allez avoir un AVC.
8. L’épuisement
L’essoufflement soudain lors d’un accident vasculaire cérébral se produit à cause d’une difficulté à respirer. Des palpitations cardiaques et une fréquence cardiaque rapide en raison du manque d’oxygène peuvent également apparaître. Ce symptôme est prédominant chez les femmes, mais ne doit pas être ignoré par les hommes aussi.
9. Hoquet
Dans les situations normales, le hoquet est un malaise inoffensif et court.

Mais en cas d’AVC, le hoquet peut être soudain et prolongé, ce qui arrive plus souvent chez les femmes.
10. Essoufflement et tremblements
Les personnes susceptibles d’avoir un AVC peuvent ressentir des essoufflements après avoir effectué des tâches faciles et qui ne nécessitent pas beaucoup d’énergie. Cela indique que les artères coronaires qui transmettent le sang aux poumons sont bouchées.

 

ANNONCE

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*