Affaire Yavuz Selim: la Cour suprême saisie

ANNONCES

yavuz_selim.jpg.pagespeed.ce.wfyW-mVXZb

L’affaire Yavuz Selm vient de connaitre une nouvelle tournure, hier au cours d’une conférence de presse, l’avocat en charge du dossier, Me Boucounta Diallo révèle que la Cour suprême va être saisie par le biais d’un recours en annulation pour excès de pouvoir.

Pour l’avocat, cet arrêté n’honore pas le Sénégal, il n’honore pas ces auteurs en ce qu’il contribue aujourd’hui à renforcer le Sénégal, malheureusement, dans les Républiques qui ont accepté  de tordre la loi pour faire plaisir au prince, quelque part ce prince turc.

Toutefois, Me Boucouta Diallo estime que l’Etat à la chance de rectifier le tir car il serait humiliant de laisser à la Cour suprême le soin d'(apprendre le droit à nos autorités.

Par ailleurs, Me Diallo apprend que l’arrêté date du 07 novembre dernier et ils ont attendu un mois avant de recevoir la notification, parce que l’accouchement a été long, laborieux, douloureux et simplement parce qu’il voulait tailler sur mesure un contenu qui n’est pas réel et qu’il y avait beaucoup de peine à,le motiver  » soutient t-il dans les colonnes de Liberation.

Dans cette affaire, les défenseurs de la fondation Gullen relève qu’ils ne peuvent pas comprendre  qu’une autorité politique et administrative sénégalaise puisse prendre à la place de l’association une décision aussi grave et mettre devant le fait accompli l’association qui devait d’abord se prononcer si tel est le motif. « En droit, on appelle cela un détournement de pouvoir. Car dans l’arrêté, le but réel visé n’a pas été dit. Nous sommes en face d’une violation «

ANNONCES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partages de cet article