ANNONCE

Abdoulaye Sow, « m’interdire les blancs et les vestiaires ne me fait ni chaud, ni froid »

ANNONCES

abdoulaye-so

Le vice-président de la Fédération sénégalaise de football (Fst), Abdoulaye Sow a réagit suite à la suspension qui lui a été infligée ce lundi 19 décembre par la Fifa suite aux incidents intervenus lors de la rencontre Afrique du Sud- Sénégal du 12 novembre dernier à Polokwane. Un match comptant pour la deuxième journée du dernier tour des éliminatoire du Mondial 2018.

 

ANNONCES

Interrogé depuis  Gabon par la Rfm, le premier vice-président de la Fsf, chargé des affaires juridiques de cette structure n’en éprouve « aucun regret » et se dit  » prêt à refaire les mêmes déclarations et à être sanctionné à vie si l’intérêt du Sénégal y était ». En réaction à la décision rendue publiquement par la commission de discipline de la Fifa le sanctionnant, Abdoulaye Sow  soutient que « l’arbitre ghanéen Lamtey est un voleur et un corrompu« .

Cette sanction lui interdisant l’accès au vestiaire et au banc de touche pendant un match, en plus du paiement  d’une amende de 5000 francs suisses, est aussi assortie d’un avertissement et d’une réprimande pour  » comportement agressif et un manque de fair-play ».

Le dirigeant fédéral estime que l’instance mondiale devrait plutôt  se pencher sur des questions comme la corruption et le banditisme dans le football qu’il faut combattre. « Je continuerai à défendre le Sénégal comme je l’ai toujours défendu » ajout-il dans le journal Sud Quotidien

ANNONCES

App mobile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partages de cet article