Abdoulaye Daouda Diallo / Cheikh Oumar Anne : Pourquoi ils se détestent! –
PUBLICITE

Abdoulaye Daouda Diallo / Cheikh Oumar Anne : Pourquoi ils se détestent!



Abdoulaye Daouda Diallo est peul. Cheikh Oumar Anne est toucouleur de sang bleu, homonyme et descendant de Cheikh Oumar Foutiyou Tall, figure héroïque de la résistance à la colonisation. Il y a, dans la sociologie du Fouta, des éléments rigides qui font que ces deux hommes ne peuvent pas vivre sous un modèle où l’un commande l’autre.

 

Posez la question aux connaisseurs de cette région chargée d’histoire et de réalités !!! Si bien que Cheikh Oumar Anne s’est levé un jour de 2017 pour partir à l’assaut de la forteresse apériste de Podor sur laquelle trônait Abdoulaye Daouda Diallo. En quelques semaines, Anne a détrôné Diallo, rallié à sa cause l’essentiel des maires, cadres, autorités religieuses de ce département… Là aussi, les fins connaisseurs du Fouta vous diront qu’Anne a remporté la bataille non pas seulement parce qu’il est plus sociable et plus serviable que Diallo. Il a dû également être porté par ce que les Foutankés perçoivent comme une certaine légitimité historique.

Le ministre des Infrastructures en veut à mort au directeur du COUD pour ce crime de lèse-majesté apériste. D’autant que ce dernier a poussé l’humiliation au point de se faire recevoir à la tête de ses troupes au palais par Macky Sall sous l’oeil de la caméra du 20h de la RTS. Quel désaveu pour l’ancien tout-puissant ministre de l’Intérieur !

Quant au directeur du COUD, il prend l’ex-premier flic comme l’orchestrateur de toute la fronde menée contre lui par l’Ofnac et les médias sur le thème des malversations et de la mauvaise gestion.

Entre ces deux hommes, la haine est sociologique, ancestrale avant d’être exacerbée par des faits concrets, des coups bas mutuels informe yerimpost.com. Leur guerre ne fait que commencer. Après cet épisode, où Anne a riposté face aux hommes de Diallo qui voulaient lui barrer l’accès, il faut en prévoir d’autres partis pour être plus violents sur les routes du Fouta…



Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.