ANNONCE

A la découverte du capitaine Mbaye Diagne, cet homme qui sauva 600 personnes durant le génocide rwandais

ANNONCES

C’est de l’obscurité la plus profonde que jaillit la lumière la plus pure,
l’histoire du capitaine Mbaye Diagne en est l’exemple patent. En 1994, il
est observateur de l’ONU au Rwanda et va assister au génocide qui va causer
prés d’1 millions de morts. Face aux horreurs qu’il voit au quotidien, il
décide de son propre chef, d’aller à l’encontre des directives de l’ONU et
de sauver autant de personnes qu’il peut. « Il s’en allait seul, puis
revenait avec des dizaines de personnes » témoignera le général Dallaire
(commandant en chef de la mission de l’ONU au Rwanda), des dizaines de
personnes qu’il avait arrachées à l’orgie sanguinaire des génocidaires. Il
organisait ensuite leur évacuation vers le Kenya puis partait à nouveau en
chercher d’autres. Il sauvera ainsi 600 personnes, avec pour seules armes,
ses convictions et la force de son verbe. Il se fera tuer lors d’une de ses
« escapade humanitaire », il se fera tuer alors qu’il était en route pour
sauver une famille tutsis piégée dans la zone de contrôle des génocidaires.

ANNONCES

Aujourd’hui, il est considéré comme « l’homme le plus courageux ayant servi
aux nations unies ». La médaille du courage de l’ONU porte son nom. Mais cet
homme est un parfait inconnu dans son pays et dans son continent. Et
pourtant, quand on rapporte la grandeur de ces actes à la petitesse de ses
moyens, quand on contextualise ses faits, on peut dire sans ambages qu’il
est l’un des plus grands héros du 20 ème siècle. Il a été profondément
humain dans une période où la bestialité était la norme. Il a préféré la
mort au déshonneur, il a fait preuve d’un courage extraordinaire quand le
monde entier se complaisait dans un silence complice et un mutisme
assassin. Une rose parmi les orties, voila ce qu’il était. L’histoire du
capitaine Mbaye diagne doit être sue de tous, par devoir de mémoire mais
aussi pour célébrer la seule cause qui devrait importer: la cause humaine.

Un documentaire réalisé par Djeydi Djigo et assisté par Papa Samba Diouf et
Jean Pierre Sylva. regardez le tesear

ANNONCES

A découvrir aussi
    App mobile

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Partages de cet article