Si vous vous êtes déjà réveillé en étant incapable de bouger, voilà ce qui est arrivé… –
PUBLICITE

Si vous vous êtes déjà réveillé en étant incapable de bouger, voilà ce qui est arrivé…

C’est le sentiment d’être conscient, mais en étant incapable de faire le moindre mouvement.

Nous en avons surement tous fait l’expérience à un moment ou un autre de notre vie. Vous somnolez, ou vous venez de vous réveiller, vous vous retournez sur le côté… mais vous n’y arrivez pas. Vos bras et vos jambes sont comme du ciment, collés au lit, et vous ne pouvez pas bouger.

Et puis soudainement, vous sentez quelque chose bouger dans l’obscurité de votre chambre. Ça commence dans un coin, et se rapproche doucement de votre lit. Vous essayez d’appeler à l’aide, de crier que quelqu’un vienne vous aider, mais vous n’y arrivez pas. Vous pouvez même commencer à vous étouffer alors qu’une main s’enroule doucement autour de votre gorge.

La paralysie du sommeil se produit lorsque vous passez entre les stades de veille et de sommeil, en général au moment où vous vous endormez ou au réveil.

Au cours de ces transitions, vous pouvez être incapable de bouger ou de parler.

Cet état peut s’étendre de quelques secondes à plusieurs minutes.
Lors d’une paralysie de sommeil, certaines personnes peuvent également ressentir une pression ou un sentiment d’étouffement.

Dans les pires cas, les symptômes d’une paralysie de sommeil peuvent être accompagnés par une hallucination.
La majorité des victimes d’hallucination disent voir quelque chose bouger dans l’obscurité.

Le plus effrayant est que face à cette vision, vous êtes incapable de bouger, ou même de crier.

Pourquoi le corps fait cela ?

Le Docteur Michael J. Breus nous explique que lors de mouvements oculaires rapides (REM), le corps rentre dans état de paralysie connu: l’atonie musculaire.

Il s’agit d’une partie normale de la phase de sommeil, quand les principaux groupes musculaires et la plupart des muscles volontaires sont paralysés.

Une fonction importante de cette paralysie est de protéger le corps contre les blessures pendant le sommeil.

Sans les effets paralysants de l’atonie musculaire, nous pourrions agir physiquement en réponse à nos rêves.

Dans certains troubles du sommeil, y compris les troubles du comportement, la paralysie normale du sommeil paradoxal ne fonctionne pas comme il se doit, et les gens agissent physiquement – parfois de manière agressive et violente – dans le sommeil.

Elle peut être causée par les différents facteurs suivants:

– Le manque de sommeil
– Les facteurs génétiques
– Le stress
– L’anxiété
– Un changement des heures de sommeil
– Des troubles mentaux (par exemple les troubles bipolaires)
– L’utilisation de certains médicaments
– L’abus de substance illicite

Comment faire face à la paralysie du sommeil ?

1. Relaxez-vous

Il est préférable de ne pas combattre la paralysie du sommeil.
La combattre pourrait aggraver vos symptômes et votre peur.
A la place, Apprenez à respirer profondément.

2. Essayez de bouger des parties de votre corps

Tout comme lorsque vous êtes dans un mauvais rêve, en essayant de serrer vos poings consciemment ou de remuer les orteils, vous pouvez sortir de la paralysie du sommeil.

En outre, la plupart des sensations d’oppression et de paralysie surviennent dans votre ventre, votre poitrine et votre gorge, c’est pourquoi vous devriez avoir plus de contrôle sur vos extrémités.

3. Réveillez-vous

Une fois que vous êtes sorti de la paralysie du sommeil, allez dans la salle de bain et mettez de l’eau froide sur votre visage.
Si vous restez au lit sans rien faire, il y a des chances que vous retombiez dans une paralysie du sommeil.
Au lieu de cela, réveillez-vous et commencer lentement à vous rendormir.

Source incapable de bouger : apr-news.fr et  Lemag Thérapeutes

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.