( 23 Photos) Des couples et des « prostituées » fouettés publiquement en… –
PUBLICITE

( 23 Photos) Des couples et des « prostituées » fouettés publiquement en…



( 23 Photos) Des couples et des « prostituées » fouettés publiquement en…

FILE- In this Tuesday, May 23, 2017 file photo, a Shariah law official whips a man convicted of gay sex during a public caning outside a mosque in Banda Aceh, Aceh province Indonesia. Indonesia’s conservative Aceh province will no longer allow canings for violations of Shariah law to be carried out in public, its governor said Thursday, April 12, 2018, apparently in response to international condemnation of the caning last year of two men for gay sex. (AP Photo/Heri Juanda, File)

Plusieurs couples non mariés et deux femmes ont été fouettés devant un public enthousiaste en Indonésie pour avoir enfreint la loi islamique.

A Aceh, une province profondément conservatrice dans l’Indonésie à majorité musulmane, deux femmes accusées de prostitution ont toutes reçues 11 coups de fouets. Trois couples non mariés accusés « d’infidélité » ont également reçu entre 11 et 22 coups.

La police de la charia voulait condamner les couples de « zina » (relations sexuelles illégales et l’adultère)

Une des deux femmes accusées de prostitution a levé les mains après le cinquième coup de fouet pour signaler que la douleur était trop intense.

La foule, qui comprenait des touristes venus de la Malaisie, applaudissaient avec enthousiasme après chaque coup et prenaient des photos et vidéos. Aceh est la seule ville indonésienne où la loi de la charia est appliquée.
Cet incident a attiré l’attention des médias internationaux l’an dernier lorsque deux hommes accusés d’homosexualité ont été fouettés devant une foule.

Les actions de la province ont été condamnées par plusieurs personnes et le gouverneur d’Aceh a annoncé plus tôt ce mois que les punitions seraient revues.


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.