2 ans de prison ferme, c’est la peine que risquent ces dames nommées Oumy Fall et Daba Ndiaye pour vol de tissus au marché Hlm –
PUBLICITE

2 ans de prison ferme, c’est la peine que risquent ces dames nommées Oumy Fall et Daba Ndiaye pour vol de tissus au marché Hlm

2 ans de prison ferme, c’est la peine que risquent les nommées Oumy Fall et Daba Ndiaye. Ces dernières ont été attraites à la barre du tribunal des flagrants délits de Dakar pour vol de tissus au marché Hlm. Elles connaîtront leur sort le 14 juin prochain. A noter que ce phénomène est noté dans ledit marché à chaque veille de fête de Korité ou de Tabaski.

A quelques jours de la célébration de la fête de Korité, c’est le rush au marché Hlm. Les commerçants proposent un large choix sur tous leurs produits aux acheteurs qui viennent de tous les coins de Dakar et ses environs. Si certaines femmes débarquent au marché Hlm pour faire une bonne affaire, d’autres profitent de l’effervescence qui précède la fête pour voler des tissus, entre autres objets de valeur. Et, c’est le cas de ces dames Oumy Fall et Dada Ndiaye alias Thiaba et leur acolyte Amy Hanne en fuite, qui ont été jugées, hier, à la barre du tribunal des flagrants délits de Dakar. Selon le plaignant, Moussa Sarr, le jour des faits vers les coups de 13 heures 30 minutes, les susnommées se sont présentées dans son magasin sis au marché Hlm pour acheter des tissus. Étant occupé, les dames ont fait descendre des tissus Geztner de sa vitrine de leur propre gré avant de marchander. Avant qu’il n’ait terminé pour venir à elles, dit-il, ces dernières avaient subitement disparu du magasin. C’est ainsi qu’après vérification, il a constaté la disparition de 4 paquets de tissus Getzner de 30 mètres de long qu’il avait soigneusement rangés dans celle-ci retrouvée ouverte. C’est sur ces entrefaites que Moussa Sarr a informé du vol le propriétaire du magasin, Serigne Mbacké Amar, qui lui a demandé d’être plus vigilant car elles allaient revenir sur les lieux. En le disant, le propriétaire du magasin avait vu juste. Car le lendemain vers les coups de 10 heures, les susnommées se sont représentées à nouveau audit magasin. Où étant, elles ont commencé à marchander des tissus « super cent fil à fil » de deux couleurs différentes long de 4 mètres à 8 mille francs, un tissu « Tohubo » de couleur bleue turquoise long de 2 mètres à 5 mille francs.

Daba Ndiaye tombe en syncope après le réquisitoire du parquet

Après l’avoir payé, elles sont sorties de la boutique pour partir. Constatant la nouvelle disparition de tissu Getzner, Moussa Sarr leur a intimé l’ordre de revenir. Ce qu’ont fait sans ambages les dames Daba Ndiaye alias Thiaba et Oumy Fall, laissant sur place la dame Amy Hanne. Démasquée, Daba Ndiaye a laissé tomber près des ballots de tissus posés à l’entrée, le tissu Getzner de 30 mètres qu’elle avait dissimulé dans son boubou. Voyant la scène, le sieur Ndary Touré, un client à qui Moussa Sarr avait laissé entendre que les dames ne lui inspiraient pas confiance, le lui a signalé. Ce dernier a demandé à la dame de reprendre ce qu’elle avait laissé tomber par terre. Sentant qu’elles ont été prises en flagrant délit, Amy Hanne a pris la fuite avec l’une des pièces de tissu Getzner. Pour éviter que les deux autres ne soient lynchées par la foule, Moussa Sarr et Ndary Touré les ont conduites au commissariat. En cours de route, Oumy Fall a tenté elle aussi de se fondre dans la nature, mais en vain. A la barre, hier, elles n’ont pas reconnu les faits qui leur sont reprochés. « Je n’ai rien volé dans cette boutique. La veille de notre arrestation, j’y avais acheté des tissus pour mes enfants. Séduites par les bazins, Oumy Fall et Amina Hann m’ont manifesté leur désir d’en acheter elles aussi pour leurs enfants. Dès que je me suis présentée dans la boutique avec elles, le commerçant nous a accusées à tort d’avoir volé ses tissus », a déclaré Daba Ndiaye qui sera confirmée dans ses déclarations par sa co-prévenue. Invité à faire son réquisitoire, le maître des poursuites a soutenu que les faits de vol ne souffrent d’aucune contestation. C’est ainsi qu’il a requis une peine d’emprisonnement de 2 ans de prison ferme contre les prévenues. Ainsi, la dame Oumy Fall est-elle tombée en transe. Pour sa part, la défense a jugé la peine requise par le parquetier très lourde. La robe noire a sollicité la relaxe pour Oumy Fall au bénéfice du doute et de faire une application bienveillante pour la dame Daba Ndiaye. Finalement, l’affaire a été mise en délibéré pour jugement devant être rendu le 14 prochain.

Cheikh Moussa SARR

rewmi.com

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.