ANNONCE PUBLICITE

11 cas de décès liés au Vih-Sida notés en 2017 à Kolda

ANNONCE

La région de Kolda a enregistré dans le troisième trimestre de 2017, 11 cas de décès liés au Vih-Sida. Une mortalité assez élevée d’autant plus qu’avec un bon suivi médical, il n’y a plus de risque de mourir du Sida. 

ANNONCE

Selon Mouhamadou Souané, assistant social et gestionnaire des données du district sanitaire de Kolda, la plupart de ces victimes du Sida, ne connaissait même pas leur statut sérologique. « C’est au cours de leur hospitalisation et à un stade assez avancé de la maladie qu’ils sont mis au courant de leur statut », ajoute t-il dans le journal Le Quotidien.

Le Sida continue de faire des ravages dans la région sud où la prévalence est largement au-dessus de la moyenne nationale 2,4%. Kolda est une zone assez particulière du fait de sa position car elle est frontalière avec deux Guinées et la Gambie.

ANNONCE

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*